Une barricade n’a que deux côtés

Salle des Variétés Monaco, le 7 octobre 2011, Forme courte.

Mise en scène : Agnès Roux ; Performeurs : Doo Wha Gianton, Mimoza Koike, Arnaud Rolland, Thomas Negreverge, Christian Selvatico ; Scénographie : Thomas Negrevergne, Arnaud Rolland ; Lumières et Costumes : Leslie Bourgeois ;Textes : Emmanuelle de Baecke ; Musique : Micha Vanony ; Vidéo : Philippe Astorgue.

visu-1b2c

«Quelque chose qui grince, se répète encore et encore… Quel bonheur d’être là, face à vous, se le dire et puis chuter, se relever, s’écrouler, se soulever, se confronter, vivre ou survivre… être acteur, regardeur… Et qu’en est-il de nos mémoires, nos ailleurs, nos déplacements ? Matin et soir « le nez dans la télé », c’est encore plus vrai. Et j’ai vu, j’ai crié, oui j’ai prié pour ceux qui se sont sacrifiés… Pourtant que la montagne est belle ! Comment peut-on s’imaginer, en voyant un vol d’hirondelles, que l’automne vient d’arriver ?» Agnès Roux

1B2Captation-6+La lumière soulignait la délimitation des espaces sur scène tout en caressant les barricades.

ArnoMiDooDurant la représentation, je dirigeais une poursuite vers le plateau.

SONY DSC

Elle signifiait les projecteurs de surveillance aérienne et mettait aussi en avant certains protagonistes selon les tableaux.

SONY DSC

L’éclairage latéral jouait avec les pleins et vides des palettes posées en avant scène pendant le dernier tableau.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s